Voyage à Ternopil en UKRAINE - juillet 2008

|   TERNOPIL

Participants : Un chauffeur de l'association allemande TABEA ;

Véhicule : Semi-remorque de l'association allemande TABEA

Ce voyage avait pour destination TERNOPIL, en Ukraine de l'ouest.

Le transport était assuré par l'association allemande TABEA, avec un de leur chauffeur et son camion.

La 1ère partie du chargement du camion a été effectuée à l'association La Gerbe (dans la région parisienne), qui fournit divers matériels : lits médicalisés, fauteuils handicapés, meubles, appareils électriques pour cuisine, ...

Espoir et Vie a complété le chargement avec des vêtements, chaussures, vélos, vaisselle, ...

 

Après avoir été immobilisé plusieurs jours, le convoi est arrivé samedi 09/08 à Ternopil, et a pu être déchargé rapidement.

Mais l'Association TABEA a rencontré des difficultés d'ordre douanier pour l'entrée en Ukraine de ce convoi.

Cela fait suite à la découverte par les autorités de la fraude d'une association pseudo-humanitaire. L'affaire a fait grand bruit là-bas, étant divulguée jusqu'à la télé nationale.

Du coup les équipes douanières ont été changées et TABEA ne retrouve plus ses interlocuteurs habituels !

Depuis, les contrôles ont été trés sévères pour les camions.

Cette situation nous met, momentanément au moins, dans l'expectative concernant les prochains convois.

 

Compte-rendu de ce voyage :

Dans notre lettre de nouvelles du 1er semestre, nous avions mentionné les difficultés d’ordre douanier rencontrées par TABEA à la douane de Kiev en Ukraine. Cela faisait suite à la découverte par les autorités de la fraude d’une association pseudo-humanitaire. La situation s’est toutefois débloquée au bout de deux semaines.

 

A Kiev les contrôles étant devenus très stricts, nous avons eu des pénalités à la suite de quelques erreurs que les douaniers ont trouvées dans nos documents. Joint à cela, le prix du carburant atteignait des sommets à cette époque. La facture du voyage a été particulièrement élevée, mais l’essentiel est que le camion soit arrivé à destination le 9 août et ait pu être déchargé rapidement.

Deux amis de Vitaly Struts (notre correspondant de Paris), Jeffrey Gonzales et Ivan Kushyk étaient sur place lors du déchargement. Ils nous font part de leurs impressions :

Un gros travail de préparation avait été effectué par le frère Andrey Melnyk. Nous sommes témoins de sa dévotion au Seigneur.

En ce qui concerne les handicapés, nous étions en contact avec Natalya Tchouharska. Elle est elle-même handicapée et elle connaît de nombreux handicapés de la région de Ternopil. C’est elle qui avait dressé la liste des huit personnes entièrement paralysées et qui toutes ont reçu l’aide. D’autres handicapés, en plus de la liste initiale ont pu être aidés.

Ayant attendu le camion plus d’une semaine, nous avons pu faire de nombreuses visites à la ville et dans les campagnes. L’Ukraine connaît en ce moment une migration importante vers les villes pour trouver le modernisme et les gens louent des logements souvent vétustes à des prix exorbitants.

L’action auprès des personnes âgées et des handicapés est très faible. Le matériel des maisons de retraite date de l’époque soviétique et le neuf est hors de prix.

La priorité actuelle est de fournir des lits, des chaises orthopédiques, des fauteuils roulants, des déambulateurs, matelas ….

Soyez assurés de la gratitude de tous ceux qui ont reçu vos dons et que Dieu pourvoit aussi « à tous vos besoins selon ses richesses avec gloire en Jésus Christ » (Phil 4 lv 19).

 

Résumé d’une lettre de Natalya (dont il est question dans la lettre précédente)

"Je m’appelle Natalya Tchoukarska, j’habite à Ternopil et j’ai reçu, il y a peu de temps, de l’aide de votre mission.

Je veux vous remercier sincèrement ainsi que mes amis handicapés pour cette aide dont nous avions vraiment besoin. Je regrette de ne pas pouvoir vous transmettre les émotions et la joie expérimentées par tous ces gens. Merci pour ce fauteuil électrique et aussi pour tout ce matériel fourni. Ce matériel nous aide beaucoup à surmonter les problèmes quotidiens et soulager les nombreuses situations difficiles rencontrées.

Notre gouvernement ne nous fournit pas un tel matériel et une pension ne suffit qu’à financer le strict nécessaire.

Merci en premier lieu à Dieu qui vous inspire à faire ces bonnes œuvres ! Nous souhaitons à votre mission toutes les bénédictions des cieux, de la sagesse, et de toujours entendre la voix de Christ.

Dans l’avenir, soyez riches de cœur et d’âme et restez proches de ceux qui ont besoin d’aide

Avec Dieu, en Dieu, pour Dieu

Natalya"

P.S : Natalya habite au 5ème étage d’un immeuble sans ascenseur. Aussi a-t-elle demandé à des voisins de remiser le fauteuil électrique. Quand elle en a besoin, sa mère et des voisins l’aident à descendre au rez de chaussée. De là elle prend un taxi pour aller récupérer le fauteuil qui lui permet de se déplacer et d’aller à l’université

Retour