Voyage à Tartu en ESTONIE - août 2011

|   TARTU

Participants : Un transporteur lituanien ;

Véhicule : Une semi-remorque

             

Ce voyage a pour destination TARTU à l'est du pays.

Le transport est assuré par un transporteur lituanien connu de nos correspondants.

Le camion a été chargé à Loriol le mardi 16 août, suivi du départ du camion, avec l'aide habituelle en vêtements, chaussures, vélos, lits et matériels médicaux, ...

Le camion est arrivé à bon port et a été déchargé lundi 22 ou mardi 23 août. Par téléphone, les correspondants remercient chaleureusement tous les donateurs en France.

Compte-rendu de ce voyage :

Une lettre d’Angélina OMBREL, aumônière de prisons à Tartu :

Je m'appelle Angélina, depuis 9 ans je travaille comme aumônière à la prison de Tartu (Estonie). La première année j'y ai travaillé comme bénévole.

En ce moment dans la prison on a une église (salle de réunions) dans laquelle il y a des rencontres chrétiennes chaque jour, une réunion le dimanche et une étude biblique par semaine. Trois fois par semaine, on travaille avec des groupes de gens dépendants et trois fois par semaine c'est une rencontre pour l'étude de la musique. Les prisonniers apprennent à jouer des instruments et ils chantent.

Il y a des rencontres avec les familles des prisonniers. La chorale des prisonniers devenus chrétiens prépare des concerts pour leurs parents et leurs enfants qui viennent les voir de l'extérieur.
Il y a beaucoup de travail dans ce domaine et je cherche des bénévoles pour m'aider.
Nous collaborons avec la Mission Losinka de Moscou pour compléter cette aide.
Les églises locales ne sont pas très engagées pour le travail dans les prisons ; c'est un travail qui demande beaucoup d'investissement.

Mon mari n'a pas de travail en Estonie il va travailler à l'étranger dans les pays scandinaves ; c'est le moyen de financer le ministère des prisons.

Nous avons créé une communauté baptiste de langue russe pour les prisonniers libérés de langue russe et leurs familles. Il y a un centre de réhabilitation où les jeunes après leur libération étudient et cherchent du travail.
Comme il y a des difficultés pour trouver du travail en Estonie, nous avons le projet d'acheter un terrain pour y faire de l'agriculture ou travailler dans le bois (constructions en bois)

Quelques centres de réhabilitation et églises sont ainsi créés par des prisonniers chrétiens après leur sortie de prison.

Merci pour votre soutien humanitaire qui est très important pour nous.

Angélina

Retour