Voyage à Dunakeszi en HONGRIE - novembre 2012

|   DUNAKESZI

Participants : Jean-Pierre G. et Etienne P. ;

Véhicule : Un semi-remorque qui nous est prêté

                                           

Ce voyage est à destination de DUNAKESZI, proche de la capitale de Hongrie, chez nos amis et correspondants Josef et Eva Szabo.

Josef et Eva Szabo visitent des prisonniers, et aident d'anciens prisonniers à se réinsérer dans la vie professionnelle, dans leur vie familiale, avec un environnement chrétien qui les entoure.

Ce voyage a pris le départ le lundi 26/11 avec des vêtements, chaussures, lits et matelas, vélos, produits d'hygiène, matériel médical, ordinateurs, ...

Les voyageurs sont revenus en France. Ce voyage s'est bien passé. Le compte-rendu viendra plus tard.

 

Résumé d’une lettre de Josef Szabo :

Josef commence par citer 1 Corinthiens ch 3 :

« Car personne ne peut poser d’autre fondement que celui qui est posé lequel est Jésus Christ. Or, si quelqu’un édifie sur ce fondement de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’ouvrage de chacun sera rendu manifeste : car le jour le fera connaître, parce qu’il est révélé en feu ; et quel est l’ouvrage de chacun le feu l’éprouvera. Si l’ouvrage de quelqu’un qu’il aura édifié dessus demeure, il recevra une récompense ;» 1 Cor 3:11-14.

Dans les circonstances très difficiles qu’il traverse, Josef s’en remet paisiblement à Dieu pour l’œuvre engagée. C’est Lui le seul juge de l’action.

 

Situation de l’association :

Malgré le caractère éminemment social de l’œuvre, la subvention de l’Etat hongrois a été supprimée fin 2012 (mesures générales d’économies du pays). Cela a nécessité la modification administrative de l’association, mais ne signifie en aucune manière l’arrêt de l’action. Josef et Eva continuent de recevoir et loger des personnes en difficulté.

 

L’aide française :

Josef et Eva ont beaucoup apprécié dans ces moments difficiles les 2 convois d’Espoir et Vie, courant et fin 2012 : vêtements, nourriture qui ont été distribués dans les agglomérations de la banlieue de Budapest, ainsi que le matériel médical accepté par un hôpital de Budapest. L’apport de 3 machines à coudre a été particulièrement remarqué. Ils y voient la main de Dieu et une suggestion pour la mise en place d’un atelier de couture...

Ces aides ont également servi à la préparation de cadeaux de Noël (140 enfants, 400 détenus, 70 personnes âgées démunies).

 

Autres actions :

Récupération de pains invendus du commerce local et distribution 2 fois par semaine aux nécessiteux.

 

On peut le constater :

Les problèmes financiers n’altèrent pas la détermination et l’énergie de notre frère et de notre sœur.

Que notre Dieu et Père leur ouvre la voie pour la poursuite de l’œuvre !

Retour