Voyage à Dunakeszi en HONGRIE et à Moukatchevo en UKRAINE - en juillet 2005

|   DUNAKESZI

Participants : Jean N., Edouard et Jean-Daniel G. ;

Véhicule : Camion-remorque Volvo 40T

                                                       

                                  

                  

          

                                                                                   

Ce voyage avait deux destinations : le contenu de la remorque pour Joseph Szabo (en Hongrie), celui du camion pour Micha (en Ukraine de l'ouest).

L'aide humanitaire était composée de vêtements, chaussures, matériels médical (lits, fauteuils, matelas), vélos, de lessive.

Pour la Hongrie, la remorque contenait en particulier environ 900 litres de jus de fruit, du saucisson et une pièce de rechange pour un tracteur chez Joseph Szabo.

Ce voyage avait un nouvel itinéraire : France - Allemagne - République Tchèque - Slovaquie - Hongrie - Ukraine, pour éviter les autoroutes autrichiennes qui coûtent chères.

Ils sont arrivés à Valence ce soir, vers 21 heures. Tout s'est bien passé : pas de retard ni de pannes.

 

Compte-rendu de ce voyage :

Ce voyage avait pour destinations :

  • Dunakesi (banlieue de Budapest en Hongrie) chez Josef Szabo : le contenu de la remorque
  • Moukatchevo (en Ukraine de l’Ouest) : le contenu du camion

Nous avons testé un nouvel itinéraire : France – Allemagne - Tchéquie (Prague) - Slovaquie (Bratislava) – Hongrie - Ukraine.
Un itinéraire allongé d’une centaine de kilomètres, mais qui supprime les frais d’autoroutes autrichiennes (230 euros).

Partis le 13 juillet, nous arrivons le 14 au soir à Dunakeszi, toujours chaleureusement accueillis par Josef, Eva, et leurs pensionnaires.

Ces anciens prisonniers découvrent Dieu, lisent la Bible, apprennent à se réinsérer dans la vie active en fuyant la drogue, l’alcool et en travaillant.

Certains sont employés aux espaces verts de la ville, un autre travaille jusqu’à très tard le soir à la charpente d’un voisin. Une pensionnaire va rentrer à l’école de Budapest pour apprendre le français.

Le 15, après avoir laissé la remorque chez Josef, nous partons vers l’Ukraine : formalités de sortie de Hongrie rapides ; attente de 2 heures pour arriver à la douane ukrainienne ; et enfin la course dans les labyrinthes des bureaux.

L’assistance de notre ami Vassia toujours présent à ces moments critiques, combinée à la fourniture de quelques paquets de café et de chocolat permettent de clore ces formalités 3 heures et demi plus tard.

Et nous pouvons profiter de l’accueil à bras ouverts de Vassia, Tamara, et leurs deux enfants.

Lors du week-end en Ukraine, nous avons visité à Moukatchévo une colonie de vacances chrétienne de 30 enfants, dont la cuisine en bois a entièrement brûlé l’année dernière avec le matériel, rendant la préparation des repas cette année très difficile.

Vassia gagne sa vie en réparant des voitures hors d’usage à longueur de journée. Tamara, son épouse, élève des porcs et des poulets pour la vente. Elle cultive également un grand jardin de légumes.

Nous avons aussi rencontré Ibolya, notre traductrice, et Arpad son mari, couturier de son état, à qui nous avons apporté une machine à coudre.

Lundi 18, s’effectue le dédouanement du contenu du camion (encore quelques heures de formalités !), puis le déchargement à l’église de Moukatchevo, aidés par une douzaine de chrétiens de cette église.

Mardi 19, retour vers Dunakesi, pour une nuit de repos.

Arrivée dans la Drôme le 21 juillet au soir. A noter le contrôle dans deux douanes pour la recherche de trafic d’armes et de drogue.

Remercions Dieu pour sa protection et son aide, tout au long du voyage et lors des passages en douane.

Retour