Voyage à Berkovitza en BULGARIE - août 2001

|   BERKOVITZA

Participants : Pierre B. et Jean G. ;

Véhicule : Semi-remorque Volvo 30 t

 

     

                                        

Il s'agissait du 4ème voyage de Espoir et Vie en Bulgarie. Il était destiné à transporter 12 tonnes de vêtements, chaussures, conserves, produits d'hygiène, ainsi que de la littérature chrétienne.

Tout s'est bien passé, malgré une chaleur un petit peu étouffante.

Un projet de développement agricole nous a été suggéré par Tony, vous pourrez en savoir plus sur la page Le Projet agricole Bulgarie.

Compte-rendu de ce voyage :

Ce 4ème voyage en Bulgarie, destiné à apporter 12 tonnes de vêtements, chaussures, conserves, produits d'hygiène, ainsi que de la littérature chrétienne, s'est bien passé malgré une chaleur parfois accablante.

Nous avons pris l'itinéraire : Italie, Slovénie, Croatie, Yougoslavie, Bulgarie. Il comporte beaucoup de douanes mais il est plus court que celui qui traverse la Hongrie et la Roumanie.

(En Yougoslavie (Serbie) nous avons vu de belles cultures de maïs, de jeunes plantations de pommiers. A première vue la guerre est oubliée. Mais pour les habitants, surtout les réfugiés revenant du Kosovo, il en est autrement.)

La situation économique est devenue encore plus mauvaise,les besoins humanitaires sont devenus encore plus grands.

 

Le responsable de la Croix Rouge bulgare, en charge de notre dossier, était consciencieux. Le dédouanement à Sofia a été effectué en 4 heures.

Cette année Dieu a accordé à ce pays de meilleures pluies et les récoltes de blé et de pommes de terre ont été assez bonnes. Celles de maïs semblent prometteuses. C'est un bon soulagement pour les ruraux.

Il reste toutefois bien des points noirs : une économie languissante, l'absence de couverture sociale, la corruption, un sentiment de découragement chez les Bulgares.

Une lueur d'espoir : Le roi Georges en exil à l'Ouest depuis de longues années est revenu dans son pays. Elu Premier Ministre, il est estimé comme un homme honnête. Demandons à Dieu de lui donner la sagesse et Sa protection pour ramener un peu d'ordre dans ce pays.

L'aide a été déposée dans 4 églises : Berkovitza, Montana, Lom, et Rudjenski, une aide toujours accueillie avec joie.

 

A Berkovitza, la nouvelle église est maintenant achevée. Une mission française a donné la somme nécessaire à la restauration de cet ancien orphelinat dont la construction avait été entreprise par l'Etat il y a longtemps, mais jamais achevée. Le dimanche où nous étions présents, notre correspondant là-bas, Joël Chiron, a donné un message sur l'adoration. Il semble que cette église grandit en nombre mais aussi en maturité. Dans cet ancien bastion athée, Dieu prépare une famille qui le loue de tout son cœur.

A Rudjenski, le dimanche soir 12 août, nous avons fait étape chez nos amis Emile et son épouse ainsi que chez Tony et Reny. Nous avons reçu de leur part une demande précise relative à leur désir de développer leurs cultures pour pourvoir aux besoins de leur famille, amis et voisins et que nous présentons ci-après :

Plusieurs d'entre nous ont déjà été mis au courant de ce projet dont nous rappelons l'essentiel :

Voici la demande de Tony et Emile : "Pourriez-vous nous trouver du travail en France pour quelques mois afin de pouvoir acheter, sur place, en Bulgarie, un tracteur et ses outils - charrue, herse, etc...(d'une valeur de 17000 francs) ce qui nous permettrait en formant un petit groupement de cultiver plus de terrain pour récolter des céréales, pommes de terre, ou légumes ? Beaucoup de personnes âgées ont de petites parcelles non cultivées qu'elles céderaient volontiers en échange de quelques seaux de blé ou autre denrée".

Cette demande faite pour un ensemble de personnes, peut-être pour la totalité du village nous a profondément touchés et nous avons décidé d'y répondre favorablement. La proposition de travail en France étant pratiquement irréalisable, nous avons pensé qu'il était par contre possible de fournir à nos amis le montant nécessaire à cet achat.

En effet c'est la 4éme fois que nous rencontrons nos amis à Rudjenski. Joël Chiron notre interprète et correspondant témoigne de leur engagement pour le Seigneur. II est d'accord par ailleurs pour superviser ce projet et nous en rendre compte régulièrement. Tony utilise déjà la motopompe que nous lui avons fournie l'an dernier pour irriguer ses cultures et celles de ses voisins. Toutes ces raisons militaient pour notre engagement.

A la date de frappe de ce bulletin (29 septembre) la générosité de plusieurs d'entre vous a permis de dépasser même le montant nécessaire, mais le surplus recueilli permettra d'acheter un petit stock de carburant ainsi que des semences de façon à bien faire démarrer cette action et permettre ainsi à terme une certaine autonomie de nos amis et de leur entourage.

Retour