Témoignage de Sergey, présentation de son oeuvre en Ukraine de l'est

|   BRIANKA

Voici une présentation de Sergey, de ses activités dans son église et à destination des victimes de la guerre du Donbass

Vidéo d'un forage manuel de puits en Ukraine de l'est

  

                                                                                                   

Sergey Sichev, notre correspondant à Brianka en Ukraine de l'est, nous a rendu visite en France en juin 2015 afin de nous présenter son ministère d'évangélisation et son travail de soutien humanitaire dans la région du Donbass en guerre depuis le printemps 2014.

Témoignage de Sergey Sichev

Je m’appelle Sergey Sichev, je suis né en 1977 à Lougansk dans une famille qui n’était pas chrétienne.

Lorsque j’ai eu 7 ans, mes parents ont divorcé et mon éducation s’est essentiellement faite dans la rue.

Pour mes 10 ans, nous avons déménagé à Brianka, là j’ai intégré un club de handball.

Après avoir terminé mes études j’espérais jouer dans une équipe nationale mais ces rêves se sont envolés car à 18 ans j’ai été condamné à 3 années de prison.

J’ai reçu le Seigneur Jésus–Christ comme mon Sauveur personnel lorsque j’étais encore dans la prison AIK-49 et j’ai été baptisé en juin 1998.

Après ma libération je fréquentais une petite église évangélique baptiste qui se trouvait dans le village de LOMOVATKA, elle comptait alors 20 membres.

C’est ainsi que je commençais à prêcher et visiter les prisons de notre région, je suis devenu le responsable de cette église.

En 2000 je me suis marié et j’ai été missionné par l’église à occuper la fonction de diacre au sein de l’église évangélique baptiste « Renaissance » qui se trouve dans la ville de Brianka.

Par la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, nous avons ouvert un centre de réhabilitation pour personnes dépendantes de la drogue et de l’alcool, ainsi que pour les sortants de prisons. J’ai été amené à prendre la direction de ce centre qui peut accueillir aujourd’hui 10 personnes.

En 2010 j’ai été nommé pour effectuer un travail pastoral au sein de l’église « Renaissance ». A l’heure actuelle notre église est active dans beaucoup de domaines pour la gloire de notre Seigneur :

  • à l’école du dimanche ou il y a 35 enfants,
  • au club pour enfant « Avenir »,
  • dans les prisons,
  • au centre de réhabilitation ou sont actuellement accueillies 8 personnes (notre centre se trouve sur le territoire touché par la guerre).

Se trouvant sur un territoire en guerre, notre église distribue des repas chaud depuis le mois d’août 2014.

En février et mars 2015 le nombre des parts-repas distribuées se sont élevées à 330 personnes. L’été dernier (2014) au cours des combats les installations acheminant l’eau dans notre ville ont été endommagées, aussi nous avons commencé à distribuer l’eau dans notre région et le faisons jusqu'à aujourd’hui.

Parfois le volume d’eau distribué peut atteindre 120 m3 par jour.

Nous considérons cette situation comme une excellente occasion d’évangéliser et distribuer des évangiles, nous avons l’occasion de témoigner de l’amour de Dieu et de l’eau Vive.

Le Seigneur nous a béni et nous pouvons visiter les maisons de retraite ou nous acheminons une aide conséquente aux personnes retraitées. Nous visitons également les orphelinats ou nous pouvons distribuer des Bibles pour enfants ainsi que l’aide humanitaire.

A l’heure actuelle notre église compte 65 membres, 35 enfants à l’école du dimanche et 8 personnes en centre de réhabilitation.

A l’heure actuelle j’ai été nommé responsable de la région qui compte 5 villes et 13 églises. Je fais également partie du comité des pasteurs de la région de Lougansk.

Sergey Sichev

 

Les infrastructures de distribution d'eau ayant été détruites ou très endommagées lors des combats, la population n'a plus d'accès à l'eau potable.

Plusieurs églises de la région de Lougansk ont à coeur de forer manuellement des puits afin de distribuer de l'eau gratuitement à la population et de leur parler de Dieu et de son Amour : voici un album de 3 photos sur un forage manuel dans des conditions difficiles avec des moyens limités.

Retour