Rencontre avec Joseph Szabo le jeudi 23/08/2007 à 20h à Loriol

|   Visites de correspondants, pique-nique annuel, ...

Visite de notre correspondant Joseph Szabo de BUDAPEST, HONGRIE (au local de Loriol)

Joseph Szabo, notre correspondant à BUDAPEST en HONGRIE, présentera son travail le jeudi 23/08 à 20h au local de l'Assemblée de Loriol (à proximité du cimetière).

Au cours de cette soirée de rencontre-partage, il nous présentera son travail de ré-insertion pour des prisonniers et anciens prisonniers dans la région de BUDAPEST.

Chacun est invité à cette rencontre, pour plus de renseignements : contact(at)espoir-et-vie.net

 

Résumé de la rencontre

Josef et Eva Szabo ont séjourné dans notre pays au mois d’août. Une réunion d’information sur leur activité a eu lieu le 23 août à Loriol. En voici l’essentiel :

 

L’action de Josef et Eva débute la soirée de Noël 1988.

Ce soir-là, ils invitent quelques jeunes errant dans les rues de Budapest et banlieue. Ces garçons et filles ont déjà connu la prison, la drogue, l’alcool. Ils sont sans espoir, sans but dans la vie.

Alors la question se pose : Comment les aider durablement ?

Et c’est ainsi que se crée en 1990 la Fondation « Espérance Vivante ».

En 1992, la Fondation achète une maison en cours de construction à Dunakészi dans la banlieue de Budapest et se constitue ainsi la première communauté de pensionnaires.

 

L’action d’aide et de réinsertion commence généralement dans les prisons que Josef visite régulièrement, soit seul, soit avec une chorale chrétienne. Si quelqu’un décide de commencer une nouvelle vie, ils sont prêts à l’aider et le recevoir. Voilà donc un jeune intégré dans une communauté où se trouvent mêlés, pour les activités et les repas, les pensionnaires et la propre famille de Josef et Eva (3 enfants + 1 adoptée). Il va trouver un mode de vie vrai : la famille selon Dieu, ce qu’ils n’ont pour la plupart jamais connu.

 

La réhabilitation de ces jeunes déstructurés passe également par le travail. Ce n’est pas une tâche facile car le fait de travailler est quelque chose d’inconnu pour ces anciens détenus.

Des ateliers de menuiserie, d’horticulture, de construction et réparation de petits bateaux .... leur permettent de faire leurs preuves et de montrer s’ils veulent « s’en sortir ».

 

Espérance Vivante se définit ainsi : une collectivité de travail animée par des chrétiens objets de l’amour de Dieu et qui veulent communiquer ce qu’ils ont reçu de Lui.

 

Outre cette activité principale, Josef s’occupe également :

  • de former des collaborateurs pour ceux qui ont le désir d’aller vers ces gens en marge de la société
  • de visiter des communautés tziganes très pauvres à l’est de la Hongrie (et pour lesquelles les apports d’Espoir et Vie sont particulièrement précieux)
  • de gérer les temps libres de jeunes (excursions, musique, sport....) spécialement le samedi soir, pour éviter les distractions habituelles de ce soir-là.

 

Les projets ne manquent pas non plus. Que Dieu accorde à Josef et Eva la grâce et la force pour continuer leur œuvre.

Retour