Rapport d'activités 2006 d'évangélisation des prisons en Russie

|   RUSSIE

Rapport d'activités 2006 du ministère d'évangélisation des prisons en Russie du missionnaire Sergeï Trotsenko

PRESENTATION GLOBALE DU TRAVAIL

Durant l’année 2006 il a été fait 225 réunions dans différentes régions de la Russie dans les prisons dont voici le détail :

  • Sergeï TROTSENKO résidant dans la ville de TCHATSK, située dans la région de RAZIAN et étant le responsable de la mission, il a pu être fait 125 réunions
  • Région de ARKANGELSK : 15 réunions
  • Région de PEZAN : 5 réunions
  • République de SAKHA : 16 réunions
  • Région de SARATOV : 15 réunions
  • Région de TAMBOV : 10 réunions
  • Région de KOURSK : 7 réunions
  • République de MORDOVIE : 6 réunions
  • Région de ORENBOURG : 12 réunions
  • Région de BACHKIRIE : 14 réunions 

Dans les régions de MORDOVIE, ARKANGELSK, RIAZAN et SARATOV, lors des visites qui ont été faites dans les prisons aux nouveaux convertis, des colis alimentaires et de première nécessité ont été distribuées ainsi qu’au reste de la population carcérale. Les colis sont composés de : denrées alimentaires, savons, brosses à dents, dentifrice, cahiers, stylos, cartes postales, calendriers et littérature chrétienne. 

Il a été parcouru environ 91.000 km dont 41.000 dans la région de RAZIAN et plus de 50.000 en Russie.

Il a été distribué 20.000 bibles, évangiles et traités. Plus de 25.000 personnes ont entendu l’évangile dans les prisons et maisons d’arrêt de Russie.

Tout cela a été rendu possible par les dons et les prières des églises d’UKRAINE, YAKOUTIE, de la région de RAZIAN et de MOSCOU ainsi que celles de la France.

Il a été dépensé 8.400 euros d’essence, 800 euros pour la nourriture, 1.000 euros pour l’entretien des véhicules (huile, filtres, joints, réparation de toute sorte). Pour les colis il a été dépensé 300 euros et pour les enveloppes et la correspondance avec les prisonniers 70 euros.

Nous remercions le Seigneur Jésus Christ, les frères et sœurs de France pour leur soutien dans la prière et dans les dons personnels pour la progression du royaume de Dieu dans les prisons et maisons d’arrêt de Russie.

Votre engagement n’est pas vain devant Dieu.

 

La famille TROTENSKO

PRESENTATION DU TRAVAIL EFFECTUE EN PRISON

PLAN ET PROJETS DES VISITES DE PRISONS DE LA REGION DE RAZIAN ET DE LA REPUBLIQUE DE MORDOVIE

LA REGION DE RAZIAN :

Il y a deux maisons d’arrêt et sept prisons. Cela fait environ 8.000 prisonniers.

  • La prison de femmes pour jeunes femmes mineures se trouve dans la ville de RIAZAN. C’est à 180 km de la ville de TCHATSK ;
  • La prison pour hommes à régime strict se trouve dans la ville de RAZIAN dans le quartier MIRNIY. Il y a un groupe de chrétiens et une salle de prière. C’est à 170 km de la ville de TCHATSK.
  • La prison de régime de droit commun, toujours à RIAZAN dans le quartier STENKINO. Nous commençons tout juste à la visiter. Elle est à 170 km de la ville de TCHATSK.
  • La prison pour hommes à régime strict dans la commune de KLEKOTKI qui a un groupe de chrétiens, se situe à 250 km de la ville de TCHATSK
  • La prison pour hommes de régime de droit commun dans la commune de TSENTRALNIY que nous commençons à visiter est à 240 km de la ville de TCHATSK.
  • La prison à régime strict dans la ville de SKOPIN située à 250 km de la ville de TCHATSK comporte une unité spéciale pour les anciens procureurs, policiers, avocats, militaires démis de leur fonction. Parmi eux il y a un groupe de chrétiens.
  • Les prisons  pour hommes et femmes de régime de droit commun dans la commune de YOUBILEYNIY, qui est à 230 km de TCHATSK.
  • La prison de la ville de RIAJSKA à 150 km de la ville de TCHATSK.

 

Toutes ces prisons sont visitées avec la possibilité d’effectuer des visites chaque semaine. Les visites sont faites par le responsable de la mission Sergeï TROTSENKO et sa femme Olga. Dans la ville de RIAJSKA c’est le frère EPONITCHENKOV Oleg avec sa femme Marina et leur fille Kristina qui assurent les visites. Dans la ville de RIAZAN c’est le frère BLAKHOV Andreï qui fait ce travail. Nous associons également à ce travail des frères qui ont été libérés.

Les dépenses pour les frais d’essence nécessaires à ces visites s’élèvent à 150 euros par mois. En pratique tout le financement provient du budget familial de la famille TROTSENKO. Le frère BLACHOV Andreï finance les frais de visite d’une prison. Les visites s’effectuent tous les mercredis, jeudis et vendredis.

Après s’être concertés avec les frères, nous organisons actuellement des réunions communes dans les prisons des régions de TAMBOV, PENZA et RIAZAN.  Tous les trois mois nous faisons le tour de toutes les prisons de ces régions. Deux fois par mois nous visitons la prison de la ville de MARCHANSKA de la région de TAMBOV à 70 km de TCHATSK. Nous allons tous les trois mois dans la région d’ARKANGELSK. Dans cette ville située à 1600 km de TCHATSK il y a 16 prisons et 3 hôpitaux (pour les malades de la tuberculose). Cela fait 20.000 personnes. Les visites ont lieu 1 fois tous les 3 mois. Le coût s’élève à 500 euros.

Dans la ville de SARATOV, située à 600 km de TCHATSK il y a 17 prisons soit 20.000 prisonniers. Les visites se font tous les deux mois. Les frais d’essence s’élèvent à 250 euros.

Nous devons économiser les ressources pour payer l’essence. C’est pour cela que nous nous arrêtons pour passer la nuit dans la ville de RIAJSK, car la plupart des prisons se trouvent aux alentours.

 

LA REPUBLIQUE DE MORDOVIE :

Dans cette république, on compte 18 prisons et 3 maisons d’arrêt. Au total cela représente 18.000 prisonniers. Il y a 3 prisons pour femmes, 1 prison commune hommes et femmes, une prison pour les condamnés à perpétuité qui sont au nombre de 168. Le reste des prisons sont des prisons pour hommes. Il y a également 2 hôpitaux et une prison pour étrangers.

Dans chaque prison existe un groupe de chrétiens soit au total 1.000 chrétiens. La prison la plus proche se trouve à 100 km de TCHATSK et la plus éloignée à 150 km. Actuellement et selon les possibilités nous correspondons avec les prisonniers et visitons ceux qui sont devenus chrétiens. Nous amenons des colis (thé, savon, dentifrice, brosses à dents, bonbons, gâteaux, lessive, linge de maison, sous-vêtements et de la littérature). Actuellement nous sommes en négociation pour obtenir des accords pour visiter la prison pour femmes et la prison des condamnés à perpétuité. La condition principale pour obtenir l’autorisation de visiter la prison est que nous fournissions des machines à coudre pour confectionner des uniformes. Sur place nous sommes aidés par notre frère NADEEV Vladimir de la ville de SARANSK.

 

Pour un ministère fructueux, il faudrait des ressources pour financer les dépenses pour l’essence qui s’élèvent à 150 euros par mois. Pour qu’un frère puisse travailler dans ce ministère à plein temps, sans ployer sous le fardeau supplémentaire de subvenir au besoin de sa famille, une somme de 250 euros par mois serait nécessaire pour le soutenir.

Dans cette région, l’hiver étant très rude, le verglas important sur les routes et ces dernières n’étant pas déneigées nous avons besoin d’un véhicule 4 X 4.

Nous prions et avons un rêve, celui de construire un hôtel pour les familles des prisonniers leur rendant visite (cela représente environ 8 à 10.000 personnes par an). Ces personnes sont contraintes de se chercher un hébergement, parfois elles dorment dans les gares et parfois dans la rue. 

Nous vous sommes reconnaissants pour votre participation au projet « l’Evangile pour les prisonniers du nord ». Vous avez investi dans la banque des cieux et cela nous a permis d’effectuer plus de 10.000 km. Nous allons aussi rencontrer dans les cieux ceux que le Seigneur a reçu dans sa famille au travers de nos visites. Ils sont devenus membres de notre famille.

Nous voulons croire à une coopération dans le futur, chers amis. Nous espérons que nous allons par la suite nous servir les uns, les autres avec les dons et les talents pour entendre de la part de notre Seigneur Jésus Christ ces mots : « Bon et fidèle serviteur. Tu as été fidèle en peu de choses, entre dans la joie de ton maître ».

Avec Amour

La famille TROTSENKO

Retour