Pique-nique le samedi 06 juillet 2013, à 12h, à Valence (Drôme)

|   Visites de correspondants, pique-nique annuel, ...

Nous vous proposons de nous retrouver le samedi 06 juillet à partir de 12h au quartier "Saint-Ruff" à VALENCE

Nous vous proposons de nous retrouver le samedi 06 juillet à partir de 12h au quartier "Saint-Ruff"à VALENCE (Plan au format PDF) :

  • à partir de 12h est prévu un pique-nique sur place (pour faciliter le déroulement de ce repas, il est précisé que ce sera un pique-nique tiré du sac).
  • ensuite à partir de 14h30, vous pourrez voir une présentation de photos/vidéos, suivi d'un temps de questions/réponses. Un correspondant de Lettonie sera avec nous lors de cette rencontre pour parler de son travail d'évangélisation.

Soyez libre de faire suivre cette invitation à toute personne qui s'intéresse de près ou de loin à nos activités.

Pour plus de renseignements, contactez-nous.

 

Rencontre avec Victor Abramov de Lettonie

Comme chaque année, nous nous sommes retrouvés pour un pique nique dans le beau domaine de St-Ruff en banlieue valentinoise.

Nous avions parmi nous cette fois Victor Abramov venant de Lettonie qui nous a parlé de son travail là-bas. En voici quelques extraits :

La Lettonie n’échappe pas à la crise, même si elle est montrée en exemple par les pays européens, dépassant même les indicateurs lui permettant d’entrer dans la zone euro (elle adoptera l’euro en janvier 2014).

Un retraité vit avec 200 € par mois, et le coût de la vie est beaucoup plus élevé qu’en France. Un très grand nombre de jeunes quittent la Lettonie pour la Norvège, l’Irlande, etc...

Victor vivait en Ukraine et travaillait à la construction de la centrale de TCHERNOBYL. Son épouse était chirurgien. Elle était enceinte d’un troisième enfant quand l’explosion de la centrale a eu lieu. La population a été évacuée 40 heures après l’accident et a été très fortement irradiée.

Le décès de la petite fille à 1 mois et demi les a poussés, son épouse et lui, à rechercher Dieu… et ils L’ont rencontré. Ils ont maintenant 5 enfants, dont 2 filles adoptées, et 9 petits enfants. Par ailleurs, ils ont accueilli 3 enfants tziganes qui étaient élevés par leur grand-mère âgée et qui est décédée.

En 1999, pendant la guerre en Tchétchénie, Victor a apporté son aide aux sœurs d’une église dont le pasteur avait été décapité. Ces 11 sœurs ont par la suite quitté Grosnie.

Victor a été ensuite appelé par le Seigneur à travailler comme pasteur. Sa famille et lui habitent un quartier où vivent beaucoup de tziganes. Il souligne que les difficultés sont plus d’ordre spirituel que matériel et nous demande de le soutenir par la prière. Il s’occupe de 24 églises russophones baptistes, en plus de nombreuses églises lettones.

Lui et les membres de son église se rendent en Russie pour visiter des orphelinats. Fin juillet 2013, il organise un camp pour ces enfants, en Russie (il doit trouver des jeunes, et de l’argent pour l’établissement des visas).

L’une des filles qu’ils ont adoptées a des contacts exceptionnels (par le toucher) avec une petite fille orpheline de 8 ans qui est sourde-muette-aveugle. Elle voudrait la prendre à la maison....

Retour